Post-Eire - Sens du courant conjugal.
Blog
 coeur d'expatriation   tristesse   langue anglaise   séduction   Dublin   parfum   Erasmus   loose   calendar   alcool   Red Box   mal du pays   scolarité   liberté   fin d'expatriation   couple   dos   bus   amour   voyage   Médias   futur   Prague   passeport   enseignant   St Patrick   foot   femmes   travail   Freebox   mon blog   europe   Irlande   Irak   The Darkness   #echoes   interview   Paris   rugby   Le Mouv'   célibat   souvenirs   photos   constitution européenne   geek   fin de vie étudiante    exs   écriture   Noël   romance de vie   Île de la réunion   sexe   Matrix   8 décembre   self control   amphi   optimisme   humour   anniversaire   nostalgie   retour d'expatriation   Madrid   post-synchro   Blogs Lyonnais   grève   bush   famille   monotonie   cinéma   blogosphère   rupture   paroles   brevets logiciels   télévision   moment de vie   préparation d'expatriation   rapports humains   musique   vacances   soirée   personnage   Lyon   ambition   bonheur   influence   stage   cadeaux   sida   politique 
<< suivants

Samedi 30 Juillet

categories Sens du courant conjugal. [16h25] Sens du courant conjugal.

/images/couple.pngConsciemment, l'homme infidèle n'aime pas ses semblables fidèles. Il voit en chacun d'entre eux l'incarnation d'un autre âge de la vision du couple catholique uni pour le meilleur et pour le pire, s'embourbant alors inexorablement dans le quotidien des courses à Carrefour et des vacances chez mamie. Routine que l'infidèle ne connaît d'ailleurs que trop bien, mais lui a su tirer les leçons de cet état de fait incontournable en profitant pleinement de cette vie trop courte et des seins énormes de Brigitte, mère célibataire du service comptabilité.

Consciemment, l'homme fidèle a du dégoût pour ses congénères infidèles. Un couple où ne subsiste ni franchise, ni confiance entre dans une spirale du mensonge et de la destruction qui ne peut conduire qu'au désastre. Montrer autant de mépris et de lâcheté envers son partenaire de vie que l'on prétend aimer et à qui l'on ment au quotidien fait appel aux mécanismes relationnels les plus malsains où aucun bonheur ni épanouissement n'est possible.

Cependant, l'homme infidèle ne pourra échapper à cette pointe de culpabilité en sortant de chez Brigitte. Peut-être achètera-t-il des roses jaunes, peut-être même qu'une petite voix dans sa tête le traitera de salaud quand il racontera à sa femme qu'il a été retenu tard au travail, peut-être même que lors d'une soirée blues particulièrement arrosée, il se dira qu'il a raté sa vie sentimentale et que les hommes fidèles sont sans doute bien plus heureux car ils possèdent ce sentiment d'avoir construit quelque chose dont ils peuvent être fier et surtout ils connaissent le repos que procure la sincérité.

Néanmoins, il arrive parfois à ces derniers d'accumuler beaucoup trop de testostérone pour être des fidèles totalement convaincus. Il est même parfois possible qu'un voile trouble traverse leurs pensées immaculées de couple modèle et uni. Voile bien souvent rapidement balayé par un rappel à l'ordre de la raison sur la pulsion. Mais il n'empêche que le fidèle a parfois l'impression d'être un irréductible dans une société où l'on tend à laisser croire que faire de l'échangisme avec sa secrétaire plutôt qu'avec sa femme est devenu d'un banal presque dépassé.

Fidèles et infidèles se croisent et se regardent en chiens de faïence tout en s'imaginant quelques fois à la place de l'autre et enviant même, l'espace de quelques secondes, le rôle opposé. On en oublierait presque que le passage de l'un à l'autre ne s'effectue qu'en sens unique...

:: commentaires(9) ::
précédents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
8440 pages vues sur ce post.
Page générée en 0.052 s s - 12 requêtes SQL (0.034 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1